Skip to main content
padlock icon - secure page this page is secure

Le reglement d'un partage difficile: Les trois bêtes et le tueur de dragon dans la tradition celtique

Buy Article:

$29.39 + tax (Refund Policy)

Résumé
Dans le schéma dégagée par Propp, les fonctions XII à XVI font apparaître des auxiliaires magiques qui pourvoient le héros des moyens de terrasser l'antagoniste. Ce sont en général, comme dans les contes celtiques du tueur de dragon, deux ou trois animaux qui donnent au héros le pouvoir de métamorphose. On le vérifie ici pour les contes irlandais rassemblés au siècle dernier par J.F. Campbell. Romans et chants héroïques du moyen âge reprennent ce trait, tels le Lanzelet allemand de la fin du XIIe siècle et le Nibelungen-lied de ces mêmes années, mais en substituant aux animaux des êtres humains. Contes et romans remontent en fait aux mêmes structures archétypales indo-européennes attestées en Inde dès le Rig Veda.
No Reference information available - sign in for access.
No Citation information available - sign in for access.
No Supplementary Data.
No Article Media
No Metrics

Document Type: Research Article

Publication date: January 1, 1996

More about this publication?
  • Yearbook of the International Reynard Society
  • Access Key
  • Free content
  • Partial Free content
  • New content
  • Open access content
  • Partial Open access content
  • Subscribed content
  • Partial Subscribed content
  • Free trial content
Cookie Policy
X
Cookie Policy
Ingenta Connect website makes use of cookies so as to keep track of data that you have filled in. I am Happy with this Find out more