Skip to main content
padlock icon - secure page this page is secure

Do neuromuscular adaptations occur in endurance-trained boys and men?

Buy Article:

$36.38 + tax (Refund Policy)

Most research on the effects of endurance training has focused on endurance training's health-related benefits and metabolic effects in both children and adults. The purpose of this study was to examine the neuromuscular effects of endurance training and to investigate whether they differ in children (9.0-12.9 years) and adults (18.4-35.6 years). Maximal isometric torque, rate of torque development (RTD), rate of muscle activation (Q 30), electromechanical delay (EMD), and time to peak torque and peak RTD were determined by isokinetic dynamometry and surface electromyography (EMG) in elbow and knee flexion and extension. The subjects were 12 endurance-trained and 16 untrained boys, and 15 endurance-trained and 20 untrained men. The adults displayed consistently higher peak torque, RTD, and Q 30, in both absolute and normalized values, whereas the boys had longer EMD (64.7 ± 17.1 vs. 56.6 ± 15.4 ms) and time to peak RTD (98.5 ± 32.1 vs. 80.4 ± 15.0 ms for boys and men, respectively). Q 30, normalized for peak EMG amplitude, was the only observed training effect (1.95 ± 1.16 vs. 1.10 ± 0.67 ms for trained and untrained men, respectively). This effect could not be shown in the boys. The findings show normalized muscle strength and rate of activation to be lower in children compared with adults, regardless of training status. Because the observed higher Q 30 values were not matched by corresponding higher performance measures in the trained men, the functional and discriminatory significance of Q 30 remains unclear. Endurance training does not appear to affect muscle strength or rate of force development in either men or boys.

Les études sur les effets de l’entraînement en endurance ont surtout porté sur le métabolisme et sur les bienfaits en matière de santé tant chez les enfants que chez les adultes. Cette étude se propose d’analyser les effets neuromusculaires de l’entraînement en endurance et d’en comparer les effets chez les enfants âgés de 9,0 à 12,9 ans à ceux des adultes âgés de 18,4 à 35,6 ans. Les variables suivantes sont évaluées par dynamométrie isokinétique et par électromyographie de surface lors de flexions et d’extensions du coude et du genou : moment de force isométrique maximal, taux de production du moment de force (RTD), taux d’activation musculaire (Q 30), délai électromécanique (EMD), temps de production du moment de force de pointe et du RTD de pointe. Les sujets sont des garçons entraînés en endurance et 16 garçons non entraînés de même que 15 hommes entraînés en endurance et 20 hommes non entraînés. Les adultes présentent des valeurs absolues et normalisées du moment de force de pointe, du RTD et de Q 30 supérieures à celles des enfants; ces derniers présentent un EMD plus long (64,7 ± 17,1 comparativement à 56,6 ± 15,4 ms chez les hommes) et un temps de production plus long du RTD de pointe (98,5 ± 32,1 comparativement à 80,4 ± 15,0 ms chez les hommes et les garçons, respectivement). Le Q 30, normalisé en fonction de l’amplitude de pointe de l’onde EMG, est la seule variable associée aux effets de l’entraînement : 1,95 ± 1,16 comparativement à 1,10 ± 0,67 ms chez les hommes entraînés et non entraînés, respectivement. On n’observe pas cet effet chez les enfants. D’après nos observations, la force musculaire normalisée et le taux d’activation sont plus faibles chez les enfants que chez les adultes, et ce, indépendamment du niveau d’entraînement. Les plus fortes valeurs de Q 30 ne sont pas associées à de meilleures valeurs de performance chez les hommes entraînés; la signification fonctionnelle et discriminatoire de Q30 reste nébuleuse. L’entraînement en endurance n’a probablement pas d’effet sur la force musculaire et sur le taux de production de la force tant chez les garçons que chez les hommes.
No Reference information available - sign in for access.
No Citation information available - sign in for access.
No Supplementary Data.
No Article Media
No Metrics

Document Type: Research Article

Publication date: August 1, 2010

More about this publication?
  • Access Key
  • Free content
  • Partial Free content
  • New content
  • Open access content
  • Partial Open access content
  • Subscribed content
  • Partial Subscribed content
  • Free trial content
Cookie Policy
X
Cookie Policy
Ingenta Connect website makes use of cookies so as to keep track of data that you have filled in. I am Happy with this Find out more