Skip to main content
padlock icon - secure page this page is secure

Traffic volume and highway permeability for a mammalian community in the Canadian Rocky Mountains

Buy Article:

$52.00 + tax (Refund Policy)

HP PP

French
Le volume de trafic et la perméabilité des routes face à une communauté de mammifères dans les montagnes Rocheuses canadiennes

Nous avons examiné si le volume de trafic routier modifiait les taux de mouvement (la perméabilité de l’ habitat) d’ une population de dix mammifères de la zone centrale des montagnes Rocheuses canadiennes. Les données ont été recueillies sur le nombre de pistes relevées en hiver sur 4 routes recensées dont l’ importance du volume de trafic variait: l’ autoroute Transcanadienne (14 000 DJMA*), la route 1A (3 000 DJMA) qui traverse le parc national de Banff, la route 40 (5 000 DJMA) et la Smith Dorrien Trail (2 000 DJMA) du secteur de Kananaskis. La perméabilitééquivaut au ratio entre les pistes traversant la route par km et les pistes par km sur les transects adjacents aux routes. Nous avons comparé la perméabilitéà l’échelle des communautés et selon les

groupes çarnivores et ongulés à l’ aide du test H de Kruskal‐Wallis. Le volume de trafic a significativement réduit la perméabilité de l’ habitat de la communauté(P < 0,05). Les tests de Kruskal‐Wallis par paire ont montré que la perméabilité de l’ habitat a été significativement réduite pour les carnivores dans les milieux caractérisés par un volume de trafic élevé(P = 0,008) et pour les ongulés dans ceux ayant un volume de trafic très élevé(P < 0,043). En croisant ces résultats avec les données sur le nombre de pistes relevées en hiver, nous avons été en mesure de constater que le mouvement des carnivores est entravé quand le trafic s’établit entre 300 et 500 véhicules par jour et entre 500 et 5000 véhicules par jour pour les ongulés.

Nos résultats indiquent que la Transcanadienne nécessite des mesures d’ atténuation afin de restaurer la perméabilité de l’ habitat pour l’ ensemble des espèces, et qu’ il est justifié, dans le cas de la route 40, de mettre en place des mesures d’ atténuation.
No References
No Citations
No Supplementary Data
No Article Media
No Metrics

Document Type: Research Article

Affiliations: 1: Department of Geography, University of Calgary, Calgary, Alberta, Canada T2N 1N4 ( ), Email: [email protected] 2: Department of Geography, University of Calgary, Calgary, Alberta, Canada T2N 1N4 ( ), Email: [email protected] 3: Faculty of Environmental Design, University of Calgary, Calgary, Alberta, Canada T2N 1N4 ( ), Email: [email protected]

Publication date: December 1, 2005

  • Access Key
  • Free content
  • Partial Free content
  • New content
  • Open access content
  • Partial Open access content
  • Subscribed content
  • Partial Subscribed content
  • Free trial content
Cookie Policy
X
Cookie Policy
Ingenta Connect website makes use of cookies so as to keep track of data that you have filled in. I am Happy with this Find out more