An experimental demonstration of stem damage as a predictor of fire-caused mortality for ponderosa pine

$50.00 plus tax (Refund Policy)

Buy Article:

Abstract:

We subjected 159 small ponderosa pine (Pinus ponderosa Dougl. ex P. & C. Laws.) to treatments designed to test the relative importance of stem damage as a predictor of postfire mortality. The treatments consisted of a group with the basal bark artificially thinned, a second group with fuels removed from the base of the stem, and an untreated control. Following prescribed burning, crown scorch severity was equivalent among the groups. Postfire mortality was significantly less frequent in the fuels removal group than in the bark removal and control groups. No model of mortality for the fuels removal group was possible, because dead trees constituted <4% of subject trees. Mortality in the bark removal group was best predicted by crown scorch and stem scorch severity, whereas death in the control group was predicted by crown scorch severity and bark thickness. The relative lack of mortality in the fuels removal group and the increased sensitivity to stem damage in the bark removal group suggest that stem damage is a critical determinant of postfire mortality for small ponderosa pine.

Nous avons soumis 159 jeunes pins ponderosa (Pinus ponderosa Dougl. ex P. & C. Laws.) à des traitements destinés à tester l'importance relative de différents types de dommages au tronc pour prédire la mortalité après feu. Les traitements incluaient un groupe où l'écorce à la base du tronc avait été artificiellement enlevée, un deuxième groupe où les combustibles présents à la base du tronc avaient été enlevés et un groupe témoin. La sévérité des dommages à la cime était semblable chez tous les groupes après avoir effectué un brûlage dirigé. La mortalité après feu était significativement moins fréquente dans le groupe où les combustibles avaient été enlevés comparativement à celui où l'écorce avait été enlevée et au groupe témoin. Il était impossible de modéliser la mortalité dans le groupe où les combustibles avaient été enlevés parce que les arbres morts représentaient <4 % des arbres étudiés. La mortalité dans le groupe où l'écorce avait été enlevée était le plus adéquatement prédite par la sévérité du roussissement du tronc et de la cime tandis que la mortalité dans le groupe témoin pouvait être prédite par la sévérité du roussissement de la cime et l'épais seur de l'écorce. L'absence relative de mortalité dans le groupe où les combustibles avaient été enlevés et la sensibilité accrue aux dommages au tronc dans le groupe où l'écorce avait été enlevée indiquent que les dommages au tronc sont un facteur déterminant de mortalité après feu chez les jeunes pins ponderosa.[Traduit par la Rédaction]

Document Type: Research Article

Publication date: June 1, 2004

More about this publication?
  • Published since 1971, this monthly journal features articles, reviews, notes and commentaries on all aspects of forest science, including biometrics and mensuration, conservation, disturbance, ecology, economics, entomology, fire, genetics, management, operations, pathology, physiology, policy, remote sensing, social science, soil, silviculture, wildlife and wood science, contributed by internationally respected scientists. It also publishes special issues dedicated to a topic of current interest.
  • Information for Authors
  • Submit a Paper
  • Subscribe to this Title
  • Terms & Conditions
  • Sample Issue
  • Reprints & Permissions
  • ingentaconnect is not responsible for the content or availability of external websites
Related content

Tools

Favourites

Share Content

Access Key

Free Content
Free content
New Content
New content
Open Access Content
Open access content
Subscribed Content
Subscribed content
Free Trial Content
Free trial content
Cookie Policy
X
Cookie Policy
ingentaconnect website makes use of cookies so as to keep track of data that you have filled in. I am Happy with this Find out more