Predator communities associated with brook stickleback (Culaea inconstans) prey: patterns in body size

$50.00 plus tax (Refund Policy)

Buy Article:

Abstract:

Prey body size is often inversely correlated with largest size of coexisting predators, yet few studies have examined this relationship in the context of entire predator communities. Using field surveys and laboratory trials, this study tested whether a size relationship exists between brook stickleback (Culaea inconstans) prey and the largest coexisting predator in the context of nested predator communities at 26 sites across Michigan's upper peninsula. Small predators, limited to consuming small sticklebacks, were widely distributed and equally common in pond, breached pond, and stream habitats. Large predators consumed all stickleback sizes, occurred at fewer sites, and were found more frequently in stream than in pond and breached pond habitats in one of the two survey years. Predator communities were categorized as small-predator and mixed-predator communities. Small-predator communities included small, gape-limited predators only. Sticklebacks apparently reached a size refugia from predation (>42 mm standard length) in this community type. Mixed-predator communities included both small and large predators and had no size refugia for sticklebacks. Although predator distributions were nested in this system, prey size was correlated with the largest predator size at each site. Stickleback length was negatively correlated with maximum predator length and was smaller in mixed-predator than in small-predator communities.

La taille corporelle des proies est souvent en corrélation inverse avec la taille maximale des prédateurs qui habitent dans le milieu; néanmoins, peu d'études se sont intéressées à cette relation dans des communautés entières de prédateurs. La présente étude vérifie, à l'aide d'inventaires de terrain et d'essais en laboratoire, s'il existe une relation en fonction de la taille entre des proies, des épinoches (Culaea inconstans), et le prédateur présent le plus grand, dans le cas de communautés emboîtées de prédateurs à 26 sites répartis au travers de la péninsule supérieure du Michigan. Les petits prédateurs, réduits à consommer de petites épinoches, ont une répartition étendue et sont également abondants dans les habitats d'étang, d'étang avec brèche et de ruisseau. Les grands prédateurs mangent des épinoches de toutes les tailles, ils sont présents à moins de sites et ils étaient plus communs dans les habitats d'eau courante que dans ceux d'étang et d'étang avec brèche lors d'une des deux années de l'inventaire. Les communautés de prédateurs peuvent être qualifiées de communautés de « petits prédateurs »" ou de« prédateurs mixtes ». Les communautés de petits prédateurs contiennent seulement des prédateurs de petite taille à ouverture de la bouche restreinte. Dans ce type de communauté, les épinoches semblent atteindre une taille refuge contre la prédation (>42 mm de longueur standard). Les communautés de prédateurs mixtes contiennent à la fois des petits et des grands prédateurs et on n'y retrouve pas de taille refuge pour les épinoches. Bien que les répartitions des prédateurs soient emboîtées dans ce système, la taille des proies est en corrélation avec la taille du plus grand prédateur à chaque site. Il y a une corrélation négative entre la longueur des épinoches et la longueur maximale des prédateurs; les longueurs des épinoches sont plus courtes dans les communautés de prédateurs mixtes que dans les communautés de petits prédateurs.[Traduit par la Rédaction]

Document Type: Research Article

Publication date: February 1, 2006

More about this publication?
  • Published continuously since 1901 (under various titles), this monthly journal is the primary publishing vehicle for the multidisciplinary field of aquatic sciences. It publishes perspectives (syntheses, critiques, and re-evaluations), discussions (comments and replies), articles, and rapid communications, relating to current research on cells, organisms, populations, ecosystems, or processes that affect aquatic systems. The journal seeks to amplify, modify, question, or redirect accumulated knowledge in the field of fisheries and aquatic science. Occasional supplements are dedicated to single topics or to proceedings of international symposia.
  • Information for Authors
  • Submit a Paper
  • Subscribe to this Title
  • Terms & Conditions
  • Sample Issue
  • Reprints & Permissions
  • ingentaconnect is not responsible for the content or availability of external websites
Related content

Tools

Favourites

Share Content

Access Key

Free Content
Free content
New Content
New content
Open Access Content
Open access content
Subscribed Content
Subscribed content
Free Trial Content
Free trial content
Cookie Policy
X
Cookie Policy
ingentaconnect website makes use of cookies so as to keep track of data that you have filled in. I am Happy with this Find out more