Skip to main content

Free Content Susceptibility of Anopheles gambiae s.l. to DDT, malathion, permethrin and deltamethrin in Ethiopia

Download Article:

You have access to the full text article on a website external to ingentaconnect.

Please click here to view this article on Wiley Online Library.

You may be required to register and activate access on Wiley Online Library before you can obtain the full text. If you have any queries please visit Wiley Online Library

Abstract:

Summary Objective  To assess the susceptibility/resistance level of s.l. to DDT, malathion, permethrin and deltamethrin in different parts of Ethiopia. Methods  Field collected female s.l. was exposed for 1 h to discriminating dosage of 4% DDT, 5% malathion, 0.75% permethrin and 0.05% deltamethrin using WHO insecticide susceptibility test kits and procedures. Knockdown and mortality rates were recorded at 10, 15, 20, 30, 40, 50 and 60 min and 24 h post-exposure respectively. Results  s.l. was sensitive to DDT only in 2 of 16 localities where susceptibility studies were carried out in northern Ethiopia; it was resistant in 11 sites and potentially resistant in three. To malathion, the test population was sensitive in four of the six study sites in southern Ethiopia and potentially resistant in the other two sites. In northern Ethiopia, the population was resistant in five localities and sensitive in three. Of the six localities in northern Ethiopia where permethrin was tested, populations were sensitive in three, resistant in one and potentially resistant in two. In southern Ethiopia, the populations were resistant in five of the six sites. Against deltamethrin, the population was sensitive in five of 13 localities, three in northern and two in southern Ethiopia. It was resistant only in two localities, one in northern and one in southern Ethiopia, and potentially resistant in five localities. In eastern Ethiopia at Sabure, the population was sensitive to all insecticides but DDT to which it was potentially resistant. Conclusion  The existence of high level of DDT and pyrethroid resistance with the possibility of cross-resistance to each other and other classes of agricultural pesticides could seriously jeopardise the efficacy of both ITNs and IRS in the country in the future. Insecticide resistance monitoring and surveillance systems as part of a malaria control programme are mandatory for proper management of resistance. The use of a mixture of unrelated insecticides for impregnating nets and rotational use of insecticides for IRS is suggested as a way forward.

French
La sensibilité d’Anopheles gambiae s.l. au DDT, malathion, perméthrine et deltaméthrine en Ethiopie Objectifs: 

Evaluer le niveau de sensibilité/résistance d’An. gambiae s.l. au DDT, malathion, perméthrine et deltaméthrine dans différentes parties de l’Ethiopie. Méthode: 

Des femelles d’An. gambiae s.l. collectées sur le terrain ont été exposées pendant 1 heure à des doses discriminantes de 4% du DDT, 5% de malathion, 0,75% de perméthrine et 0,05% de deltaméthrine en utilisant des kits et procédures de l’OMS pour le test de sensibilité aux insecticides. Les taux de d’inactivation (knockdown) et de mortalité ont été enregistrés après 10, 15, 20, 30, 40, 50 and 60 minutes et 24 heures d’exposition, respectivement. Résultats: 

An. gambiae s.l. était sensible au DDT seulement dans 2 des 16 localités où les études de sensibilité ont été effectuées dans le nord de l’Ethiopie, résistant dans 11 sites et potentiellement résistant dans 3. Pour le malathion, la population testée était sensible dans 4 des 6 sites d’étude au sud de l’Ethiopie et potentiellement résistante dans les 2 autres sites. Dans le nord de l’Ethiopie, la population était résistante dans 5 localités et sensible dans 3. Sur les 6 localités dans le nord de l’Ethiopie où la perméthrine a été testée, les populations étaient sensibles dans 3 sites, résistantes dans 1 et potentiellement résistantes dans 2. Dans le sud de l’Ethiopie, les populations étaient résistantes dans 5 des 6 sites. Pour le deltaméthrine, la population était sensible dans 5 sur 13 localités: 3 localités dans le nord et 2 dans le sud. Elle était résistante seulement dans 2 localités, une dans le nord et une dans le sud, et potentiellement résistante dans 5 localités. Dans l’est de l’Ethiopie à Sabure, la population était sensible à tous les insecticides sauf au DDT, mais auquel elle était potentiellement résistante. Conclusion: 

L’existence d’un niveau élevé de résistance au DDT et aux pyréthroïdes, avec la possibilité de résistance croisée entre elles et entre d’autres classes de pesticides agricoles pourrait compromettre sérieusement l’efficacité des moustiquaires imprégnées d’insecticide et de la pulvérisation de résidus d’intérieur (IRS) dans le pays, à l’avenir. La surveillance de la résistance aux insecticides et des systèmes de surveillance dans le cadre du programme de lutte contre la malaria sont obligatoires pour la bonne gestion de la résistance. L’utilisation d’un mélange d’insecticides de différentes classes pour l’imprégnation des moustiquaires et une rotation de l’utilisation des insecticides pour l’IRS est suggérée comme une voie à suivre.

Keywords: An. gambiae; An. gambiae s.l; Anopheles gambiae s.l; Ethiopia; Ethiopie; Etiopía; insecticide resistance; resistencia a insecticidas; résistance aux insecticides

Document Type: Research Article

DOI: http://dx.doi.org/10.1111/j.1365-3156.2011.02728.x

Publication date: April 1, 2011

bsc/tmih/2011/00000016/00000004/art00011
dcterms_title,dcterms_description,pub_keyword
6
5
20
40
5

Access Key

Free Content
Free content
New Content
New content
Open Access Content
Open access content
Subscribed Content
Subscribed content
Free Trial Content
Free trial content
Cookie Policy
X
Cookie Policy
ingentaconnect website makes use of cookies so as to keep track of data that you have filled in. I am Happy with this Find out more