Skip to main content

Explaining cross‐country differences in policy response to child labour

Buy Article:

$43.00 plus tax (Refund Policy)

Abstract

We develop a model of child labour where poverty and inequality combine to determine policy response to child labour. If there are strategic complementarities between parents’ decisions to educate their children and firms’ technology choice, multiple school‐enrolment equilibria arise. Only rich countries and those that are not ‘too’ poor and have a low wealth inequality benefit from adopting child labour laws. This is because such laws commit an economy with either of those initial conditions to the full school‐enrolment equilibrium which Pareto‐dominates all other equilibria. Moreover, wealth redistribution is not sufficient to eliminate child labour. JEL Classification: I20, O33 Une explication des différences d’un pays à l’autre dans la réaction des politiques au phénomène du travail des enfants

Les auteurs développent un modèle de travail des enfants dans lequel les niveaux de pauvreté et d’inégalité se combinent pour déterminer les politiques. Si des complémentarités stratégiques existent entre les décisions des parents d’éduquer leurs enfants et le choix de technologie des entreprises, de nombreux équilibres impliquant divers niveaux d’inscription à l’école sont possibles. Seuls les pays riches, et ceux qui ne sont pas « trop » pauvres ou qui ont un degré d’inégalité de la richesse relativement bas, tirent profit de lois réglementant le travail des enfants. C’est le cas parce que de telles lois engagent une économie qui a ces caractéristiques à se diriger vers un équilibre d’inscription totale des enfants à l’école. Dans ces cas, il s’agit d’un équilibre qui domine au sens de Pareto tous les autres équilibres. On note de plus que la redistribution de la richesse ne suffit pas pour éliminer le travail des enfants.
No References
No Citations
No Supplementary Data
No Article Media
No Metrics

Document Type: Research Article

Affiliations: 1:  Département d’Économique, Université Laval 2:  Institut d’économie appliquée, HEC-Montréal

Publication date: 01 March 2003

  • Access Key
  • Free content
  • Partial Free content
  • New content
  • Open access content
  • Partial Open access content
  • Subscribed content
  • Partial Subscribed content
  • Free trial content
Cookie Policy
X
Cookie Policy
Ingenta Connect website makes use of cookies so as to keep track of data that you have filled in. I am Happy with this Find out more