Québec et la géographie sociale en questions

$48.00 plus tax (Refund Policy)

Download / Buy Article:

Abstract:

≪  La vie se déroule, bien sûr, comme un film, mais l'observateur ne peut rien saisir sous cette forme, il doit disposer d'images fixes dont la juxtaposition lui donne l'illusion du mouvement par reconstitution. ≫

( Raffestin 2007, 157)

Au début des années 1960, deux révolutions sont en marche, la révolution tranquille au Québec et la révolution quantitative en géographie. Bien qu'en apparence non liés, ces deux épisodes de changement relevaient sans doute d'un même ensemble de valeurs axées sur la modernité. Depuis, les transformations vécues au Québec ont donné lieu à de multiples analyses dont certaines font appel à des considérations géographiques. Des cheminements de recherche, dont le mien, s'inscrivent dans cette mouvance. Une première question portait sur la place du Québec au Canada. Elle a donné lieu à des analyses de la dynamique structurelle des régions du pays. Une deuxième question partait du paradoxe contenu dans l'expression ≪ révolution tranquille  ≫: ne mettait-elle pas en cause, du moins en partie, l'intensification des rapports entre une métropole cosmopolite et une capitale ≪ provinciale  ≫? Et cette capitale, malgré son provincialisme, était-elle capable, troisième question, d'engendrer des mouvements sociaux progressistes? L'odyssée du Rassemblement populaire de Québec, vécue sur le mode de l'observation participante, suggère une réponse modérément positive. Elle suggère également, et c'est la quatrième question abordée ici, que de tels mouvements urbains changent les rapports entre les acteurs qui y participent, peut-être plus encore qu'ils ne changent le cadre de vie. Du moins, ceci semble être le cas en ce qui concerne les rapports hommes-femmes. En somme, après plus de quatre décennies, je garde la conviction qu'une pratique ouverte de la géographie sociale peut mener à des connaissances libératrices.

Keywords: Canada; Province of Québec; Québec City; action sociale; aménagement urbain; geography of gender relations; géographie des rapports hommes-femmes; géographie sociale; interaction spatiale; province de Québec; social action; social geography; spatial interaction; urban planning; ville de Québec

Document Type: Research Article

DOI: http://dx.doi.org/10.1111/j.1541-0064.2009.00234.x

Affiliations: Centre de recherche en aménagement et développement (CRAD), Université Laval, Québec, Québec, G1K 7P4 (courriel: ), Email: paul.villeneuve@crad.ulaval.ca

Publication date: March 1, 2009

Related content

Tools

Favourites

Share Content

Access Key

Free Content
Free content
New Content
New content
Open Access Content
Open access content
Subscribed Content
Subscribed content
Free Trial Content
Free trial content
Cookie Policy
X
Cookie Policy
ingentaconnect website makes use of cookies so as to keep track of data that you have filled in. I am Happy with this Find out more